À la découverte du Vieux-Lyon

Nouveau départ pour moi, aujourd’hui. J’ai pris le TGV de Paris vers Lyon, ce matin. Je suis donc ici pour les prochains jours.

J’ai eu droit à un accueil digne de ce nom, vous pouvez me croire. Mon amie Lucile, que je n’avais pas vue depuis six ans, est finalement venue me chercher à la gare Part-Dieu avec, en main, une carte de la ville et… un parapluie pour m’aider à survivre à mon séjour (encore une fois, je me suis retrouvé à la flotte aujourd’hui).

Elle m’a ensuite amené à mon hôtel avant qu’on aille déjeuner ensemble et qu’elle me fasse faire un mini tour de ville. Lucile, que j’ai connue lors d’un stage radio à Montréal, est hyper généreuse. Elle m’a offert de me prêter sa voiture pour découvrir la ville, elle m’a invité à souper chez elle plus tard cette semaine et elle me trouve même des activités de peur que je m’ennuie ici! C’est une vraie mère pour moi!

Lorsque je me suis retrouvé seul en après-midi, je me suis lancé à la découverte de la ville en commençant par le Vieux-Lyon. C’est tellement beau! Je me suis promené dans les rues en me laissant guider par mon instinct, en acceptant de me laisser perdre dans cette nouvelle ville.

Il y a plein de jolies boutiques originales, des dizaines de restaurants qui ont tous l’air aussi alléchants les uns que les autres…

En cours de route, je me suis arrêté à la cathédrale Saint-Jean ainsi qu’à la basilique Notre-Dame de Fourvière, qui domine la ville. Les environs de la basilique représentent d’ailleurs le meilleur point de vue en hauteur sur la ville. On y accède en empruntant un vieux funiculaire qui monte la colline.

Par la suite, j’ai redescendu vers la ville en empruntant plutôt les jardins qui se trouvent à flanc de colline. C’est vraiment beau et ça ajoute tout un charme à l’endroit.

J’ai vraiment adoré le Vieux-Lyon. J’aime ce que je vois de la ville jusqu’à maintenant et je dois dire que, déjà, j’aime les habitants qui sont si aimables. Les gens ont plus tendance à nous parler quand on voyage seul et je m’en rends bien compte.

En terminant, petite critique culinaire: j’ai mangé comme un roi ce soir, rien de moins. Je me suis arrêté au Panier à salade, un restaurant du Vieux-Lyon. Entrée de salade au chèvre chaud, bavette sauce à l’échalote servie avec gratin dauphinois et légumes. Le tout accompagné de vin rouge et un fondant au chocolat en guise de dessert! Quel snack!!! Un délice!

Je le mérite bien… Je travaille fort chaque jour! Je vais revenir avec des cuisses et des mollets de fer!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s