Séjour au Marriott Courtyard Ville de Québec

Dans le cadre d’une petite fin de semaine en famille à l’extérieur de la maison, nous avons récemment séjourné à l’hôtel Marriott Courtyard Ville de Québec, situé à quelques minutes à peine du centre commercial Les Galeries de la Capitale.

Résumé de notre petite escapade qui avait pour but de passer du bon temps en famille et d’amuser notre petite coquinette.

Samedi

Départ de Montréal en milieu d’avant-midi. Direction: le Vieux-Québec. Une fois rendus, nous nous sommes arrêtés chez Paillard, rue Saint-Jean, pour dîner. Nous qui avons l’habitude de fréquenter cet endroit, je dois avouer que, cette fois, j’ai été un peu sous le choc de constater que l’ambiance toujours festive qui régnait à cet endroit a laissé sa place à une atmosphère de cafétéria un peu tristounette en raison de la pandémie. Le traditionnel accordéoniste qui était toujours là, comme faisant partie des meubles, n’était pas au rendez-vous. Les longues tables, toujours bondées de part et d’autre n’étaient pas complètes. Tout ça sans parler de la pénurie de personnel qui semble laisser ses traces comme un peu partout ailleurs.

Nous nous sommes ensuite rendus sur la terrasse Dufferin, qui m’épate toujours autant avec le majestueux Château Frontenac et la superbe vue sur le fleuve, avant de prendre la direction des Galeries de la Capitales où nous avions réservé une plage horaire au Méga Parc. Au menu: carrousel, grande roue et petit train pour notre petite fille… et manèges un peu plus extrêmes pour papa, grand amateur de sensations fortes. L’avantage de devoir réserver une plage horaire est qu’il n’y avait pratiquement aucune attente pour chacun des manèges.

Nous sommes finalement arrivés à l’hôtel un peu avant 17h. Comme j’avais fait l’enregistrement via l’application mobile Marriott BonVoy 48 heures avant notre arrivée et que le Marriott Courtyard Ville de Québec dispose de la technologie clé mobile, nous n’avons pas eu à passer à la réception et sommes directement montés à notre chambre, au 9e et dernier étage. En effet, les hôtels de la chaîne qui disposent de cette technologie permettent aux clients d’obtenir une clé virtuelle dans l’application et de déverrouiller la porte de leur chambre avec leur cellulaire via Bluethoot. Peu avant notre arrivée, j’ai donc reçu une notification m’informant que notre chambre était prête et que la clé mobile était disponible.

Pour notre séjour d’une seule nuit, j’avais réservé une chambre avec très grand lit («king») et canapé-lit pour la petite. J’avais pris soin d’écrire à l’hôtel via le clavardage de l’application, deux jours avant notre arrivée, pour demander que le canapé-lit soit déjà ouvert pour notre fille. L’employé m’avait alors proposé de faire monter à la chambre un lit de bébé et que, dans l’éventualité où il serait trop petit, la literie pour le canapé-lit se trouverait dans la penderie de la chambre. Nous avons donc trouvé, comme prévu, un lit de bébé avec de jolis draps et , à notre grande surprise, il était assez grand pour notre fille de presque deux ans.

Parmi les autres aménagements de la chambre: une grande salle de bain avec douche, une télévision intelligente (avec possibilité de se connecter à Netflix, par exemple), un petit réfrigérateur et un four à micro-ondes. Les tables de chevet, situées de part et d’autre du lit, étaient munies de prises électriques et USB permettant de recharger les appareils électroniques pendant la nuit. Le lit et le canapé-lit étaient tous les deux très confortables. Même si la vue n’était pas extraordinaire, j’ai apprécié la généreuse fenestration allant du plancher au plafond. Autre point fort: de l’eau chaude instantanément dans la salle de bain.

Dimanche

Nous nous sommes réveillés un peu avant 8h, confus, croyant qu’il faisait encore nuit tellement les rideaux de la chambre étaient épais et ne laissaient filtrer aucune lumière. C’est le genre de situation que j’adore quand je dors à l’hôtel parce que je trouve cela vraiment reposant.

Après avoir fait nos valises, nous sommes partis encore une fois sans passer par la réception. J’ai simplement avisé l’hôtel, via le clavardage de l’application mobile, que nous avions quitté notre chambre.

Nous avons particulièrement aimé notre séjour, notamment en ce qui concerne la situation géographique de l’hôtel et ses alentours. En effet, le Marriott Courtyard Ville de Québec se trouve près des grands axes routiers et à quelques minutes seulement de plusieurs restaurants de type «familial» (Rôtisserie St-Hubert, Normandin, Toujours Mikes, Cora, etc.) et d’un café Starbucks bien nécessaire le lendemain matin, par exemple. Le hall d’entrée, les corridors et notre chambre étaient de style moderne et, honnêtement, tout cela m’a paru comme si l’hôtel était encore neuf, même s’il a ouvert ses portes en 2016. La chambre nous a paru bien insonorisée. L’hôtel dispose par ailleurs d’un grand stationnement sans frais pour les clients. Nous y retournerions donc sans hésiter.

Nous avons terminé notre séjour par une visite à l’Aquarium du Québec, où je n’avais pas mis les pieds depuis que j’étais enfant, si bien que mes souvenirs en étaient très flous. Ici aussi, il a fallu réserver une plage horaire à l’avance pour nous assurer de pouvoir visiter les lieux. Nous avons été enchantés par notre visite et nous avons été particulièrement impressionnés par les animaux en espace extérieur: les ours polaires (dont l’un prenait fièrement la pose pendant que l’autre s’amusait dans l’eau avec un bac de recyclage), les gigantesques morses et les jolis phoques que notre petite fille pointait en disant «veut flatter» (comme tous les autres animaux, y compris le dindon sauvage qui nous visite quotidiennement à la maison).

J’ai aussi été fasciné par le pavillon des profondeurs où nous avons pu admirer, dans la noirceur, les méduses qui bougeaient lentement; un spectacle presque hypnotisant. Une visite qui en valait la peine.

Marriott Courtyard Ville de Québec:

  • Prix payé : 202$ incluant les taxes pour une nuit

Un commentaire sur « Séjour au Marriott Courtyard Ville de Québec »

  1. Belle sortie de famille mais j’en reviens toujours pas de l’évolution si rapide au niveau technologie . Une clé virtuelle….incroyable! Merci de partager!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s