Péninsule du Yucatán: jour 1

Après avoir passé bien près de ne pas partir, je suis (enfin!) bel et bien arrivé à destination. Encore ce matin, je ne savais toujours pas si j’y arriverais. L’ouragan Ida, qui a balayé la péninsule du Yucatán hier, a bien failli bousiller mes plans. Mon amie Mélanie, qui m’attendait ici, m’avait d’ailleurs conseillé d’annuler, mais j’étais décidé à partir coûte que coûte (l’insouciance du débutant). Je ne vous cacherai pas que la journée a été extrêmement longue, mais tout s’est très bien passé, malgré le stress de partir seul.

J’ai eu un peu peur, ce matin, puisque mon avion a décollé avec 30 minutes de retard de Montréal, alors que je n’avais que 45 minutes pour changer d’avion au New Jersey, mais je suis finalement arrivé à temps pour mon transfert. Le deuxième vol a été pas mal plus agité que le premier, notamment lorsque nous avons survolé l’ouragan Ida et ses «restes»: les turbulences étaient nombreuses et violentes.

IMG_3150
Survol de l’ouragan Ida

J’ai été pas mal impressionné lors de mon arrivée à Cancún: comme il y avait des averses dispersées sous l’avion, il y avait plein d’arcs-en-ciel en même temps. Et la vue à l’arrivée: du vert à perte de vue! Une route ici et là, sans plus. À première vue, il n’y a aucun dommage de l’ouragan, mis à part les accumulations d’eau en quelques endroits.

C’est donc sous le soleil et les nuages que j’ai fait mon arrivée en sol mexicain et je peux vous dire que c’est extrêmement humide. À partir de Cancún, j’ai fait quatre heures d’autocar pour me rendre à Mérida, où m’attendait mon amie Mélanie avec son mari et son garçon. Nous avons fait un tour rapide de la ville et nous sommes allés passer la soirée à Progreso, au bord de l’océan, complètement au nord de la péninsule du Yucatán. C’est d’ailleurs là que j’ai mangé mon premier copieux plat mexicain et où j’ai voulu faire mon fin finaud avec les piments forts. On apprend!

La soirée s’est terminée chez la soeur de Gabriel, le mari de Mélanie. Ça m’a donc donné un aperçu de la famille mexicaine.

Me voilà donc installé dans mon modeste petit hôtel pour la prochaine semaine.

Découvertes du jour:

  • ici, les bonbons ne goûtent pas sucré, ils sont piquants;
  • la marquesita, une espèce de crêpe extrêmement mince qui goûte le cône de crème glacée et sur laquelle on étend du fromage avant de la rouler.

Mauvaise nouvelle du jour: ce n’est pas ici que je vais maigrir.

4 réflexions au sujet de « Péninsule du Yucatán: jour 1 »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s