La piqûre du voyage

Lorsque j’étais adolescent, si vous m’aviez dit que je me lancerais à la découverte du monde comme je le fais déjà depuis quelques années, je ne vous aurais certainement pas cru. Parce que ce n’était pas moi, tout simplement. C’était plus le genre de mon aventureuse de sœur que j’ai vu partir deux fois au Burkina Faso son sac sur le dos, insouciante à souhait du haut de ses 18 ans fraîchement atteints. Pas ma tasse de thé, que je me disais. À cette époque, j’étais bien dans mon confort et je n’avais surtout jamais connu autre chose.

Le hasard a fait que les choses ont changé un jour de 2008 lorsque mon bon ami Dominic m’a appelé: « Je pars en voyage avec deux amis au Costa Rica, mais on veut partir à quatre. Embarques-tu? » Je ne me souviens pas si j’ai hésité et, si oui, combien de temps. Chose certaine, j’ai fini par me dire que la chance ne se présenterait pas deux fois et j’ai sauté pieds joints dans mon premier voyage d’aventure.

Dix jours à sillonner les routes pas toujours évidentes du Costa Rica en 4 X 4 et à m’ennuyer de ma mère en maudit après m’être fait mordre par un serpent et avoir cru sérieusement que j’allais mourir, là, dans un hôtel au fin fond de nulle part où on a demandé au cuisinier (!!) de me soigner. Rassurant! Mais ce voyage a surtout été marqué par des compagnons de voyage exceptionnels, des paysages magnifiques (de longues minutes à admirer le volcan Arenal cracher chaque soir sa lave pour se donner en spectacle), des animaux amusants (singes, paresseux, oiseaux)… Bref, j’ai eu la piqûre.

Le volcan Arenal, au Costa Rica. L'un des plus beaux paysages que j'ai eu la chance de voir.
Le volcan Arenal, au Costa Rica, vu de notre hôtel en 2008. L’un des plus beaux paysages que j’ai eu la chance de voir.
L’année suivante, je suis parti au Mexique visiter mon amie Mélanie, dans sa charmante ville de Mérida, puis la péninsule du Yucatán. J’ai eu la chance de connaître le Mexique dans toute son authenticité: j’ai goûté les « vrais » plats, j’ai été invité à un mariage, j’ai assisté à une fête locale…

Ensuite, ça a été l’Espagne, la France, la Thaïlande, la Californie et bientôt les Îles Canaries… Tout ça entrecoupé de voyages au soleil qui m’ont mené en plusieurs endroits des Caraïbes et d’Amérique centrale.

À l'Alhambra de Grenade, en Espagne, en octobre 2010.
À l’Alhambra de Grenade, en Espagne, en octobre 2010.
J’ai voyagé seul, j’ai voyagé accompagné, mais chaque fois c’est la même histoire: un mélange de frénésie et de crainte par rapport à ce qui m’attend. Chose certaine, c’est une drogue. Dès le retour, je me mets à penser au prochain voyage. C’est pour ça que je parle de piqûre du voyage.

On me pose souvent les mêmes questions: « Mais comment tu fais pour voyager autant? Pour partir si souvent? » J’ai toujours la même réponse plate: « À chacun sa priorité. Pour certains, ce sont les vêtements. Les souliers. Les sacoches. Les voitures neuves. Pour moi, ce sont les voyages. » C’est ça, la piqûre. Je m’envole d’ailleurs dans quelques heures pour une petite semaine sous le soleil du Mexique avec l’Amoureuse. J’aurai sans doute un ou deux trucs à vous raconter au retour.

4 réflexions au sujet de « La piqûre du voyage »

  1. Même ta mère n’aurait pas cru qu’un jour tu serais devenu aventurier. Mais tu as l’opportunité de parcourir le monde et de t’enrichir. Profites-en bien et soit toujours prudent .J’aime lire tes blogues et j’aime aussi te voir revenir chaque fois.xxx

  2. Profites en mon cher fils car la vie est si courte qu’il faut profiter de chaque moment. Je n’ai pas été aussi aventurier que toi dans ma vie mais comme tu le dit si bien…à chacun sa piqure. En autant que tu sois prudent partout ou tu ira. C’est sûr qu’avec « Hugo autour du monde » c’est pas mal moins inquiétant pour les parents.

  3. Je confirme que tu n’as pas hésité pour le Costa Rica! Et je confirme que j’étais bien content que tu viennes! Quels beaux voyages on a fait quand même! Amusez-vous! David Patry m’a remis à jour. Je ne savais pas que tu alimentais ton blogue cette fois. Je n’ai probablement pas vu le message… Ça a l’air magnifique! Et fais en masse de tours de trippes dans la rivière tranquille à ma santé! Salue ta blonde pour moi!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s