Au royaume de la bière rouge

La Guinness, vous connaissez? Moi, bien honnêtement, je n’avais jamais goûté cette bière avant aujourd’hui pour une simple raison: sa couleur. Je me disais que le fait qu’elle soit noire en faisait automatiquement une bière forte que je n’aimerais pas.

Et bien, j’avais tort. Sur sa couleur, d’abord. La Guinness n’est pas noire, elle est rouge rubis. C’est l’une des premières choses que vous apprenez lorsque vous visitez le Guinness Storehouse de Dublin, sans doute l’attraction la plus courue de la capitale irlandaise.

  

Guinness vous accueille ainsi dans sa brasserie qui existe depuis 1759 pour vous expliquer comment elle fabrique sa bière, mais aussi – surtout, diront certains – pour la déguster. L’Amoureuse et moi avons eu droit à une visite privée guidée et nous avons été fascinés par tout ce que nous avons vu et appris au sujet de cette fierté irlandaise.

La visite permet de vous familiariser avec l’histoire de la Guinness et avec son processus de fabrication. Nous avons ainsi appris que les 100 000 tonnes d’orge utilisées chaque année par Guinness pour faire sa bière proviennent d’Irlande (au grand bonheur, semble-t-il des agriculteurs) et que, tenez-vous bien, huit millions de litres d’eau son chaque jour nécessaires pour sa production qui atteint de 3,5 à 4 millions de pintes quotidiennement. Non, ce n’est pas une microbrasserie!

D’où provient toute cette eau? D’une source naturelle des Wicklow Mountains. Comment arrive-t-elle à la brasserie? Non pas par camions, mais bien directement par pipeline! Fallait voir mes yeux quand la guide nous a dit ça.

Le processus entier de fabrication prend entre six et neuf jours. Les cinq brasseries Guinness (une à Dublin, trois en Afrique et une en Malaysie) exportent ensuite le produit à l’international. Sachez toutefois que la Guinness que vous buvez au Canada vient sans doute d’un brasseur canadien ou américain détenteur d’une licence pour la produire.

La salle où vous pouvez sentir les arômes de la Guinness

Une fois que vous êtes familier avec la bière, on vous invite à passer dans une salle immaculée où quatre barils dégagent une fumée où vous pouvez sentir individuellement les arômes de la Guinness.

On vous explique ensuite comment la déguster parce que notre guide nous a dit que cette une bière « capricieuse ». C’est ici que je m’étais également trompé. La Guinness n’est pas forte et elle très bonne! Je suis bien heureux de l’avoir découverte de cette façon. 

Vient ensuite le temps d’apprendre à la servir… Verre à 45 degrés, ajouter la biere et le gaz… Laisser reposer, puis ajouter de la biere. 

  
L’Amoureuse et moi avons réussi notre petit examen avec grand succès et avons même reçu notre certificat de la Guinness Academy.

Notre pinte de « rouge rubis » fraîchement coulée, nous nous sommes dirigés au dernier étage de l’immeuble, au Gravity Bar. C’est à cet endroit que se termine l’expérience de chaque visiteur qui profite d’une pinte offerte par la maison en plus de bénéficier d’une vue « wow ». 

 

On déguste notre pinte au Gravity Bar
 
C’est que le Guinness Storehouse est non seulement l’immeuble le plus haut de Dublin, mais aussi de l’Irlande. Le bar fenestré sur 360 degrés offre donc une vue imprenable sur la ville. C’est vraiment une sortie à ne pas manquer!

Quant à nous, sur recommandation de mon ami Benoît Laplante, nous avons prolongé l’expérience en dégustant un délicieux « irish stew » (un ragoût qui est une spécialité irlandaise) au restaurant du Guinness Storehouse. Délicieux!

 

Dégustation d’un « irish stew » au restaurant du Guinness Storehouse
 
Quelques « fun facts » sur la Guinness:

  • La célèbre bière n’est pas prête de quitter sa brasserie de Dublin puisque son fondateur a signé un bail de… 9000 ans en 1759!
  • Après avoir coulé une Guinness en fût, le temps idéal de repos avant de la boire est de 119,5 secondes.
  • Un échantillon de levure est gardé en sécurité dans un endroit tenu secret afin de pouvoir recréer l’ingrédient magique en cas d’incendie, par exemple.  
  • Plutôt que d’être jetés, les résidus de farine d’orge qui résultent du processus de fabrication de la Guinness sont remis à des fermiers pour nourrir les animaux. 

Guinness Storehouse:

  • 20€ (30$ CAD) incluant un audioguide en français, une dégustation et une pinte de Guinness au Gravity bar. 
  • Pour économiser, achetez votre billet en ligne. 
  • Prévoyez un minimum de deux heures.

Autres attractions

Après avoir bien bu et bien mangé, quelques autres visites en après-midi, dont le Dublin Castle, qui a été construit au XIIe siècle et qui a été le siège du pouvoir britannique en Irlande jusqu’en 1922.

  
L’édifice est depuis propriété du gouvernement irlandais qui y organise certaines cérémonies. Le public a accès à plusieurs pièces du château, dont la salle du trône, dans le cadre d’une visite guidée ou par soi-même. 

Ensuite, la Christ Church Cathedral qui date du Moyen-Âge et qui est de confession anglicane.

  
L’église est intéressante à visiter pour son architecture, son design, mais aussi son immense cripte qui renferme de petits trésors.

Finalement, comme on jugeait qu’on n’avait pas encore assez bu (!!!), on a terminé la journée au Temple Bar, véritable icône de Dublin.

  
De jour comme de soir, l’endroit est plein à craquer alors que les gens viennent y boire une bière et écouter les groupes sur scène. 

On a pris un verre (un cidre irlandais, cette fois), on a jasé et on a écouté cette musique traditionnelle qui nous fait se sentir bien ici. C’est aussi ça, le voyage. Prendre le temps de s’arrêter et savoir profiter de la vie et des bonnes choses. 

Dublin Castle:

  • 6,50€ (environ 10$ CAD) pour une visite sans guide
  • Prévoyez de 45 à 60 minutes.

Christ Church Cathedral:

  • 6€ (9$ CAD)
  • Prévoyez de 45 à 60 minutes.

9 réflexions au sujet de « Au royaume de la bière rouge »

  1. Le Temple Bar est de toute beauté avec les paniers de fleurs suspendus et son éclairage. Et je suis entrain de me demander ….est-ce que vous allez rapporter whisky, bière ou vin dans vos valises? En tout cas les belles visites que tu as fait et que tu partages sont enrichissantes. Merci!

  2. Quelle belle découverte ! Vous me procurez bcp de bonheur de lire ces textes !
    Que votre voyage soit de belles grandes découvertes !!!!
    xxx

  3. J’aime pas la bière mais après tes commentaires et le savoir faire pour déguster la Guiness, je crois que j’en prendrais une.

    L’architecture de l’église est vraiment WOW !!! de toute beauté.

    Et que dire du temple bar…..vraiment attrayant.

    Quel beau voyage que tu nous partage.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s