Découverte de la cuisine polonaise

Des fois, on a beau vouloir rentabiliser notre temps, faire des plans, mais les choses ne tournent pas comme on l’aurait souhaité. Aujourd’hui, c’était un peu ce genre de journée. Tout a fonctionné… mais seulement à moitié.

Ce matin, d’abord,  on s’était dit qu’on monterait à bord de l’autobus touristique pour avoir un portrait général de Varsovie et un aperçu de certains quartiers que nous n’aurons pas la chance d’explorer en quelques jours à peine. Or, on a réussi à faire seulement la moitié du parcours parce qu’il y avait une grande manifestation des employés du secteur de la santé dans les rues de la ville, ce qui a empêché l’autobus de compléter son tour. On a essayé de se reprendre un peu plus tard en journée, mais la manifestation était encore en cours. 

Nous nous sommes donc tournés vers le Musée de l’Insurrection de Varsovie qu’on voulait visiter au cours de notre séjour. Or, après un peu moins de deux heures de visite, on s’est fait mettre à la porte (vraiment!) parce que le musée fermait exceptionnellement 1h30 plus tôt aujourd’hui. À 16h30, ils ont fermé les lumières et mis les visiteurs dehors; rien de moins. On devrait donc aller terminer notre visite demain matin, parce que c’est plutôt dommage de finir ça comme ça.

Bref, ça n’a pas été une journée très rentable au niveau visite. On essayera de se reprendre demain.

En revanche, on a eu un bon souper qui nous a permis de partager deux plats typiques de la cuisine polonaise: des pierogis et une soupe zurek.


Les pierogis sont des espèces de dumplings, de ravioles, apprêtés de différentes façons. Ce soir, ils étaient farcis de patates pilées, de bacon fumé et de fromage à la crème avec de petits morceaux d’oignon sur le dessus.


Quant à la soupe qu’on dit aigre, on la prépare entre autres avec un œuf bouilli et des morceaux de saucisse polonaise. Ce soir, elle était servie dans un bol en pain.

On a donc partagé tout ça et les deux plats étaient goûteux et délicieux. Avec une pinte de bière et une boisson gazeuse, ce souper nous a coûté 18$. Plutôt incroyable!

J’ai oublié de vous dire… les Polonais semblent avoir la dent sucrée. Il y a beaucoup de commerces et de kiosques de crème glacée, pâtisseries, etc. Ce soir, on a essayé les gaufres: Nutella pour l’Amoureuse et duo crème fouettée – M&M pour moi. Ça promet pour la suite!

4 réflexions au sujet de « Découverte de la cuisine polonaise »

  1. Et bien pour des aventuriers il y a toujours des imprévus….la bonne bouffe est venue apaiser les déceptions. Demain sera la suite, je l’attendrai. Bon repos!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s