Séjour au HOM mini chalets

Un séjour dans un endroit isolé où règne un calme pratiquement parfait. Ajoutez à cela un spa privé et un décor enchanteur. Ça donne le goût de partir, n’est-ce pas?

C’est ce que l’Amoureuse et moi avons eu la chance d’expérimenter, au cours des derniers jours, en séjournant au HOM mini chalets, à Val-des-Monts, en Outaouais.

C’est d’ailleurs l’Amoureuse qui a découvert cet établissement hôtelier en écoutant l’une de ses – trop – nombreuses émissions de décoration / style de vie / rénovation (la série «Mini chalet – grandeur nature»), il y a quelques mois; série au cours de laquelle les téléspectateurs ont pu assister à certaines étapes menant à l’aboutissement de ce projet qui se targue d’être «la première entreprise à offrir l’hôtellerie de plein air en Outaouais».

Comme nous n’avions jamais eu la chance de vivre une expérience de la sorte, nous avons décidé, en décembre dernier, de réserver notre séjour (la durée minimale du séjour est de deux nuits) au HOM mini chalets pour nos vacances en mars.

Avant notre arrivée

Considérant qu’il n’y a ni chalet d’accueil, ni personnel sur place (une caméra – sonnette sur chacun des chalets nous permet d’entrer en contact avec les propriétaires, si besoin), j’ai reçu, une semaine avant notre arrivée, un courriel détaillé dans lequel se trouvaient le code de la serrure pour accéder au chalet le jour venu, ainsi que diverses instructions et règlements entourant notre visite.

Étant situé à environ 2h15 de route de Montréal, l’établissement hôtelier est aussi à une trentaine de minutes de Gatineau. Comme l’accès au chalet n’est possible qu’à partir de 16h et que l’Amoureuse et moi avions quitté la métropole en milieu d’avant-midi, nous avons décidé de poursuivre notre route jusqu’à Gatineau où nous avons dîné avant de traverser la rivière des Outaouais pour une brève visite à la LCBO question de faire une petite réserve d’un vin ontarien que nous aimons bien et que nous ne trouvons pas à la SAQ.

Arrivée au chalet

À partir du chemin du Rubis, une côte pour le moins abrupte (heureux que notre arrivée n’ait pas eu lieu pendant une tempête ou après un épisode de pluie verglaçante) attend les visiteurs.

Nous sommes arrivés quelques minutes après 16h et nous avons pu sans problème avoir accès à notre chalet sur pieux, Le Renard, le premier des six chalets se trouvant dans la montagne faisant face au lac McGregor (deux autres se trouvent sur un autre chemin, plus bas, au bord du lac).

Nous avons découvert un chalet impeccable, digne d’un catalogue Ikea, qui n’a de «mini» que son nom. En effet, le chalet était plutôt vaste pour accueillir deux personnes, soit le nombre maximal permis par habitation. Le salon, qui laisse entrer toute la lumière de l’extérieur, est équipé d’un divan avec une table basse, d’un hamac une place suspendu et d’un foyer au bois stylisé. La cuisine est pour sa part plus petite, mais pleinement fonctionnelle avec de grands comptoirs, dont un espace pour manger avec deux tabourets. La chambre, avec son très grand lit («king»), et ses fenêtres de part et d’autre de ce dernier était de bonne dimension. Une salle de bain avec toilette, douche et lavabo vient compléter le chalet. Le plancher de l’ensemble du chalet, en céramique, est chauffant, ce qui vient grandement améliorer le confort des occupants.

La terrasse est pour sa part équipée d’un spa, de deux chaises Adirondack et d’un barbecue au propane. Les garde-corps en verre permettent d’oublier leur existence et d’admirer la vue sur le lac que l’on soit confortablement installé dans le spa ou même à l’intérieur du chalet.

Comme le chalet est entièrement équipé (électroménagers, y compris laveuse, sécheuse et lave-vaisselle, cafetière Nespresso avec quelques capsules, grille-pain, etc.), nous ne sommes arrivés qu’avec une glacière et notre petite épicerie. Côté techno, le chalet est doté d’un réseau sans-fil rapide et d’un téléviseur intelligent, dans la chambre, qui ne sert qu’à visionner du contenu en ligne puisqu’aucune chaîne n’est disponible.

Notre séjour

Notre séjour n’avait qu’un seul but: se reposer. Nous avons donc essentiellement profité du chalet et n’avons pas beaucoup exploré les environs.

J’en ai profité pour lire (j’étais d’ailleurs très confortable dans le hamac avec vue sur l’extérieur), profiter du spa et nous avons joué à des jeux de société. Nous avions aussi amené tout le nécessaire pour nous faire un bon souper fondue en tête à tête.

Nos nuits sans enfant se sont avérées particulièrement reposante avec un lit confortable, un calme absolu et des rideaux permettant d’obscurcir adéquatement la chambre le lendemain matin.

Avis sur notre séjour

Nous avons apprécié le calme entourant notre séjour alors que pratiquement aucun bruit n’est venu troubler notre quiétude. Il n’y avait que le silence de la nature et le chant des oiseaux que nous pouvions notamment entendre lors de notre réveil. Considérant qu’il n’y a que six chalets sur la montagne, les passages de véhicule se font plutôt rare.

Nous avons aussi aimé l’intimité que procure le chalet alors que le chalet voisin n’offrait aucune vue de notre côté autant lorsque nous étions à l’intérieur qu’à l’extérieur, alimentant ainsi notre sensation d’être «seuls au monde».

HOM mini chalets a comblé les parents en cavale que nous étions et c’est le genre d’expérience que nous aimerions assurément répéter éventuellement.

HOM mini chalets:

  • Prix payé: 702$, taxes incluses, pour deux nuits
  • Type de chalet: Le Renard (arrivée à 16h et départ à 11h)

3 commentaires sur « Séjour au HOM mini chalets »

Répondre à tsm50 Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s