Archives du mot-clé Rabais

Voyager sans se ruiner? Possible!

Qui a dit qu’il fallait absolument se ruiner pour voyager? Peu importe où vous aller, des États-Unis à l’Asie, il y a des façons d’économiser. 

Je vous propose ici quelques-uns de mes trucs qui pourraient vous être utiles:

  • Les aubaines pour choisir votre destination. Vous avez le goût de partir, mais vous ne savez pas où? Pourquoi ne pas vous laisser guider par les aubaines du moment? C’est valable autant pour les forfaits tout inclus que pour les autres voyages. Le site Yulair.com répertorie les meilleurs aubaines pour les départs à partir de Montréal et de Québec, et ce, autant pour les vols de dernière minute que ceux vendus plus à l’avance. En suivant ce truc, vous pourriez découvrir des endroits où vous n’auriez pas pensé aller. C’est ce qui m’a amené à acheter un billet pour les Canaries. Un billet pas cher? Allons-y!
  • Magasiner vos billets d’avion. C’est souvent long et pénible, mais ça en vaut grandement la peine. J’ai déjà consacré un article de blogue à ce sujet que vous pouvez lire ou relire ici. Il y a parfois de grosses économies à faire!
  • Différents choix d’hébergement. Non, il n’y a pas que des hôtels. Les choix d’hébergement varient en fonction de l’expérience que vous voulez vivre et du prix que vous voulez y consacrer. Il y a bien entendu les hôtels et les auberges de jeunesse, mais il existe une alternative intéressante: Airbnb, que je vous propose de découvrir ici
  • Magasiner votre hébergement. C’est le même principe que pour les billets d’avion. Cette fois, je vous suggère des sites Internet comme Booking.com ou Trivago.ca qui vous permettent de comparer rapidement et efficacement les prix de plusieurs établissements d’un même secteur pour des dates précises. Ces sites proposent souvent des prix intéressants et compétitifs qui peuvent être plus avantageux que lorsque vous réservez sur le site officiel de l’hôtel. Personnellement, lorsque je fais affaire avec l’un de ces moteurs de recherche, je communique ensuite par courriel avec l’hôtel pour m’assurer qu’il a bel et bien reçu ma reservation. 
  • Utiliser vos points. Il existe une multitude de programme de récompense et je n’ai pas l’intention, ici, de tous les nommer ou les comparer. Choisissez le programme qui vous convient le mieux. Pour ma part, j’accumule des Bonidollars avec ma carte de crédit Visa Desjardins. Tous les achats sont admissibles et je parviens à obtenir un solde minimal de 200 Bonidollars annuellement (1 Bonidollar = 1 dollar). Ces Bonidollars peuvent être utilisés de plusieurs façons, notamment comme remise sur l’achat d’un billet d’avion ou d’un forfait vacance. 
  • Magasiner vos devises étrangères. Oui, oui. Une fois de plus, le mot d’ordre est: magasiner! Ce truc vous semblera peut-être farfelu, mais vous pouvez économiser également en choisissant où vous achetez vos devises étrangères. Et si vous laissiez tomber ou la traditionnelle banque ou la Caisse populaire pour aller faire un tour au bureau de change? Pour vous donner une idée, en allant aux Canaries j’ai changé 600$ CAN en euros. Au bureau de change où je vais toujours (au Centre de commerce mondial, à Montréal), j’ai obtenu 437€ alors qu’à la Caisse j’aurais eu 427€ et on aurait exigé des frais de service.
  • Planifier. Ce truc ne plaira pas à tous, mais c’est souvent un excellent moyen d’économiser. Pour certaines activités et attractions, vous payerez moins cher en achetant à l’avance votre billet sur le web plutôt que sur place. Planifiez aussi vos déplacements en transport en commun plutôt que d’opter pour la voie coûteuse de la facilité; le taxi. Personnellement, je l’évite toujours sauf en cas de nécessité absolue. Mieux encore, privilégiez ou la marche ou le vélo. Ça ne coûte pas grand chose et c’est tellement plus agréable de découvrir une ville quand on peut s’arrêter quand on veut. 

Avez-vous aussi vos propres trucs?

Choisir Airbnb pour son hébergement

Vous voulez essayer Airbnb? Cliquez ici pour obtenir un rabais applicable lors de votre première réservation!

Mon voyage aux Îles Canaries est l’occasion pour moi de découvrir une nouvelle destination, mais aussi une nouvelle option d’hébergement: Airbnb.
Il s’agit d’un site Internet où des résidants d’une ville affichent pour location ou une chambre ou un logement entier pour des voyageurs. C’est l’option que j’ai choisie pour Puerto de la Cruz.

Personnellement, je crois que ça vaut au moins la peine de l’envisager lorsque vous planifier un voyage. Comparez avec le prix des hôtels. Ici, par exemple, j’ai un logement en entier pour 65$ CAN la nuit.

J’avais donné rendez-vous à la propriétaire, Yaiza, cet avant-midi, pour qu’elle me remette les clés et m’explique le fonctionnement. C’est beau, propre et bien situé. Quoi demander de mieux?

En fait, c’est comme si j’étais chez moi. En plus de la chambre et de la salle de bain, j’ai accès à une cuisine complète, Internet, télévision et machine à laver.

 

Certains hôtes ajoutent un petit surplus. Yaiza a par exemple prévu du thé, quelques jus, de la confiture et des condiments (ketchup, moutarde et mayonnaise) en petits pots qui sont à la disposition de ses invités.

Sécurité

Alors, c’est sécuritaire? C’est un peu comme lorsque vous naviguez sur TripAdvisor où vous vous fiez aux commentaires des autres pour vous guider dans votre choix d’appartement.

Autant les hôtes que les invités sont notés par les gens avec qui ils ont fait affaire. Généralement, ça donne un bon indice de confiance.

Il n’y a aucune transaction en argent. L’hôte affiche un prix par nuit auquel Airbnb ajoute des frais de service. Vous payez lors de votre réservation et votre hôte recevra l’argent 24 heures après que vous ayez pris possession des lieux, question de vous laisser le temps de vous manifester si quelque chose ne va pas avec l’appartement.

Gérer l’incertitude

Choisir Airbnb, c’est cependant accepter de gérer l’incertitude que cela comporte. Lorsque vous réserver un hôtel, vous êtes assuré d’avoir votre place. Avec Airbnb, l’hôte peut annuler la reservation jusqu’à la dernière minute.

C’est ce qui m’est arrivé à Playa de las Américas et c’est pour cette raison que je me suis retrouvé à l’hôtel. Dans un tel cas, Airbnb vous rembourse si vous le désirez la totalité du paiement, incluant les frais de service.

Sinon, Airbnb vous offre le montant en crédit en plus d’un dédommagement pour vous relocaliser (dans mon cas, le montant du dédommagement représentait le coût d’une nuit chez l’hôte qui a annulé).

Vous n’êtes donc pas à l’abri des contretemps, mais c’est à vous de juger si cela en vaut la peine.

Les points positifs:

  • Le prix peut vraiment être très avantageux par rapport à celui des hôtels.
  • Le service est mondial.
  • Vous avez souvent accès à tout. Vous pouvez donc faire votre propre cuisine, par exemple, pour économiser.
  • Cela vous permet de rencontrer les locaux et, par le fait même, de vivre une autre expérience.
  • Le site Internet et l’application de Airbnb sont particulièrement bien faits.

Les points négatifs:

  • Insécurité quant à la reservation qui peut être annulée à tout moment par l’hôte.
  • Vous devez verser le paiement complet avant votre arrivée sur place, même si l’hôte ne le reçoit pas tout de suite.