Pai, un monde nouveau

Aujourd’hui, j’ai l’impression d’être entré dans un monde nouveau. Je commence ce billet alors que je suis confortablement étendu dans un hamac, dans l’obscurité presque totale, avec pour seul bruit les insectes qui se répondent dans la forêt. C’est notamment ça, Pai.

20131120-074848.jpg

Ici, ce sont les montagnes. Que ces montagnes d’un vert éclatant et une végétation de type un peu jungle aussi.

Il a fallu mettre trois heures en provenance de Chiang Mai pour arriver à Pai dont deux heures au cours desquelles nous n’avons fait pratiquement que deux choses: monter et tourner sur une route avec des fossés incroyables. Et on ne parle pas ici de courbes, mais bien de virages qui pourraient bien remplacer l’épingle sur le circuit Gilles-Villeneuve. Il faut avoir le cœur solide!

D’autant plus que le chauffeur n’était pas trop du genre manœuvres dignes du Code de la sécurité routière québécoise. Bref, vous payer 4,50$ CAN, c’est pas mal moins cher qu’une journée à La Ronde et vous vivez des sensations semblables. Deal!

À un certain moment, j’ai même eu le goût de tapoter l’épaule du chauffeur: « Hey, monsieur. Vaut mieux arriver en retard que d’arriver en corbillard! » Me suis gardé une gêne.

20131120-081045.jpg

On s’est installés dans un joli hôtel à flanc de montagne, le Darling View Point… Et il porte bien son nom! Je vous montrerai demain la vue de notre balcon sur lequel je me trouve présentement. C’est une connaissance à nous, Sylvain, qui nous avait recommandé l’endroit. On le rejoindra d’ailleurs dans quelques jours puisqu’il habite Phuket.

La propriétaire du Darling View Point a été sauvée par un Québécois il y a quelques années.

20131120-082127.jpg

On passe donc les deux prochaines nuits ici. On a une chambre dans l’un des petits bungalows. D’ailleurs la propriétaire a nommé l’un des bungalows « Québec » en l’honneur de son sauveur.

En après-midi, nous nous sommes rendus aux chutes Mo Paeng, qui sont à quelques kilomètres de la ville. L’eau était plutôt fraîche (faut pas oublier qu’on est au nord ET en montagne) alors je me suis contenté de me tremper les pieds.

20131120-082743.jpg

On a aussi eu le temps de découvrir la ville un peu. C’est si différent de ce que j’ai vu jusqu’à maintenant en Thaïlande. C’est petit, mignon comme tout… J’adore!!! Sans doute ma ville préférée jusqu’à présent.

Je termine ce message en me disant que les Thaïs ont vraiment le cœur à la fête. Je vois encore, ici et là, quelques lanternes filer dans le ciel et j’entends aussi toujours des pétards exploser.

Pratiquement la moitié du voyage a passé. Pai est notre dernière destination avant de filer tout au sud pour, encore une fois, avoir droit à un tout autre monde…

16 réflexions au sujet de « Pai, un monde nouveau »

  1. Une autre ville, un autre monde. Vous avez vraiment droit à des paysages diversifiés de ville en ville et ils sont tous plus beaux les uns que les autres. Formidable. Passez un bon séjour à Pai.

  2. Super billet encore une fois!!!

    Je pense que j’aurai pas survévu à ce trajet d’autobus…..il aurait pu faire une publicité de gravol avec moi!!!

  3. J’adore ton blogue Hugo! Dire qu’avant, tu nous envoyais une carte postale…

    Tes photos sont magnifiques! C’est bon signe! Appelle-moi ou écris-moi quand tu auras un accès Internet fonctionnel!

    1. Hey!!!! Merci!! Je suis heureux de savoir que tu me suis dans cette aventure, alors que j’en ai partagées plusieurs avec toi.

      Oui, je veux te rappeler! Pas facile de conjuguer ton horaire avec le décalage, toutefois… Mais on va essayer! 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s