Du monde dévoué

Il y a tout d’abord Gede, de l’Indonésie, valeureux steward. Travaillant chaque jour de 8h à environ 22h, il veille au confort et à la propreté de votre cabine. Le matin, il fait votre lit, nettoie, remplace les serviettes. Le soir, il passe défaire votre lit pour la nuit, allume les lampes de chevet, dépose le programme du lendemain et deux petits chocolats sur le lit, installe un animal fabriqué de serviettes (comme ce singe suspendu à la pôle à rideau)… Mais par dessus tout, Gede se fait un plaisir de vous saluer par votre prénom et de vous demander comment se passe votre journée chaque fois que vous le croisez. En souriant. Toujours. 20140309-000209.jpg Il y a aussi Dewi, également de l’Indonésie, qui, chaque soir derrière son bureau à l’entrée de la salle à manger, vous accueille avec son large sourire et se fait un plaisir de vous faire la conversation avec ses quelques notions de français. Ensuite, il y a Renetta, de la Hongrie. Hôtesse à la salle à manger, elle vient chaque soir vous voir à votre table pour demander comment vous allez, comment a été votre journée. Elle aussi, toujours un sourire radieux affiché sur le visage. Puis il y a tous les autres: Olga (Russie), Nathalia (Ukraine), Craig (Grande-Bretagne)… Ces gens qui viennent de partout et qui font vraiment tout en leur pouvoir pour que vous soyez satisfaits, heureux… Des gens merveilleux qui adorent leur travail. Et ils doivent l’adorer. Parce qu’ici, le travail est sans relâche. Sept mois sans arrêt avant de pouvoir prendre deux mois de repos. C’est ce que nous a expliqué Noel, serveur à la salle à manger qui travaille pour Carnival depuis 15 ans. Les employés dorment sur les ponts inférieurs, en cabine double, mais il y a aussi des cabines pour ceux qui forment un couple. Ce que je trouve merveilleux, c’est que tous ces employés ne sont pas obligés de se dépasser dans le but d’obtenir un pourboire. En croisière, le montant des pourboires est préétabli et porté à votre carte de crédit, point. Que ces gens offrent ou un bon service ou un excellent service, le pourboire sera le même. Malgré tout, ils donnent toujours un service hors de l’ordinaire, irréprochable. Et s’il y a une faille, ils la corrigeront immédiatement. Voilà une bien belle semaine qui se terminera dans quelques heures. Soleil, endroits merveilleux, nourriture divine. À ceux qui n’ont jamais pensé faire une croisière et à ceux qui la redoutent pour certaines raisons, j’espère vous avoir donné le goût. En terminant, je vous offre ce dernier coucher de soleil alors que nous voguons vers Miami. 20140309-000300.jpg Une fois de plus, le livre se referme avant que nous en ouvrions un nouveau, Dieu seul sait lequel. Mes plans ne sont pas encore arrêtés, mais chose certaine, ça ne tardera pas. À bientôt!

3 réflexions au sujet de « Du monde dévoué »

  1. Merci Hugo pour cette magnifique histoire de ton voyage et oui ça donne le goût d’y aller.

    Comme à chaque fois qu ej et’ai vu ….je t’ai toujours dis qu’il me ferait grandement plaisir que tu viennes me raconter tout ça à la maison……je t’attends toujours et avec ton amoureuse

    Au plaisir de te lire lors de ton prochain voyage.

    Je vous embrasse tout les deux 🙂

  2. Je pense qu’un jour ….j’y prendrai le goût. Merci pour tes textes et tes belles photos. Et que dire de ce magnifique couché de soleil.Ça termine sur une bonne note. Bon retour! xxx

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s