Moment surréel sur le toit de l’Espagne

Une fois de plus, j’ai réglé le réveil à 7h15 ce matin avant d’aller déjeuner puis d’appeler le téléférique pour connaître l’état du service. Vous ne me croirez peut-être pas, mais il fonctionnait!!!

Tout comme hier, je suis monté à bord du guagua (autobus de ville) qui a entrepris sa montée en zigzag vers le Teide. J’ai une tête dure et j’ai fini par avoir ce que je voulais!

Arrivé sur place, j’ai eu de la chance, il n’y avait pas beaucoup de monde. À peine 45 minutes avant de monter dans l’une des deux cabines qui peuvent transporter une quarantaine de personnes à la fois.

  

Les gens s’entassent. J’entre finalement le dernier, ce qui me donne automatiquement droit à une place face aux fenêtres des portes. Merveilleux!

Et c’est parti! En quelques minutes à peine, le téléphérique vous amène 1200 mètres plus haut, soit à une altitude de 2356 à 3555 mètres; moins de 200 mètres sous le cratère. À cette hauteur, on est sur le toit de l’Espagne puisque le Teide est le point culminant non seulement de l’archipel des Canaries, mais aussi de l’Espagne. 

Dès que les portes s’ouvrent, on sent le froid s’inscruster. Un maigre 6 degrés qui contraste avec la température plus douce au pied de la montagne. Mais le paysage… Wow!!!

  

On se croirait presque sur la Lune! Ces formes, cette géographie avec des montagnes, des cratères… La neige ici et là qui fait contraster les couleurs. Les nuages qui rendent le paysage un peu flou, surréel. 

  

De ce point de vue, c’est un champ de lave qui s’offre à nous (la longue traînée noire à droite de l’image). C’est d’ailleurs une partie de cette coulée que j’ai été forcé de traverser en faisant le sentier Roques de Garcia, hier.

On aperçoit l’ancien sommet du Teide ainsi que la dernière coulée de lave du volcan qui est encore très noire. 

  

Puis, il y a le cratère. Si près, alors qu’il me semblait si loin, si haut, hier. Je n’ai malheureusement pas pu m’y rendre, car comme il s’agit d’un parc national, le nombre d’accès au cratère est quotidiennement calculé. Il faut réserver son laissez-passer longtemps d’avance, chose que je n’avais pas faite parce que l’accès était compris dans ma nuit au refuge qui a finalement été annulée.

D’ailleurs, j’ai bien compris pourquoi en me rendant au sommet; regardez cette photo…

  

Certains sentiers sont encore complètement enneigés après la bordée de lundi!

Les clients du téléférique ont droit à un maximum d’une heure au sommet, question d’assurer une bonne circulation. J’ai bien profité de ces 60 minutes à admirer chaque angle qui, je l’espère resteront gravées dans ma mémoire.

  

Alors que je regarde de mon balcon le soleil se coucher une dernière fois sur Playa de las Américas, l’heure est venu de faire mon sac pour une nouvelle destination, demain.

Montée en téléférique vers le Teide:

  • Coût: 26€ pour un aller-retour, mais des images comme ça, ça n’a pas de prix. 
  • Vous avez droit à un maximum d’une heure au sommet. 
  • Accessible en voiture et en autobus autant du Nord que du Sud de l’île.
  • Prévoir des vêtements chauds. 

3 réflexions au sujet de « Moment surréel sur le toit de l’Espagne »

  1. Ton voeu est enfin exaucé mon fils…tu as pu te rendre presque au sommet du Teide. Des images qui resteront gravées à jamais dans ta mémoire. Tu dormiras sûrement mieux la nuit prochaine avant ton départ pour une prochaine destination..

  2. Wow! Wow! Pis encore Wow! J’en ai le vertige juste à regarder le paysage derrière toi. C’est magnifique! Je suis contente que tu y sois parvenu. Quelle détermination! Et voilà tu en es récompensé. Belles photos! Bon nouveau départ pour demain matin. xxx

  3. WOW !!!! Magnifique paysage que tu nous montre. Moi avec le vertige j’y serais pas aller mais je suis contente de voir ça en photo.

    Bonne continuité mon Hugo….j’adore te lire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s