Prague avant le lever du soleil

8h30. C’est le temps qu’il nous a fallu en train depuis Cracovie pour atteindre Prague, en République tchèque, au cours de la nuit dernière. 8h30 de transport à trois dans un compartiment de six sièges, à somnoler et à se réveiller à chacun des dix arrêts du trajet. Sans compter les fois où je me suis réveillé parce que le seul autre passager qui voyageait avec nous ronflait comme une Kalachnikov! Je peux vous dire que j’avais hâte qu’il manque de munitions pour qu’on en finisse enfin.

Il y a aussi la fois où je me suis réveillé en sursaut lorsque l’employée tchèque de la compagnie de train a surgi dans notre compartiment, à la moitié du chemin, en demandant je ne sais trop quoi. Devant ma face de gars à moitié endormi qui ne réagissait pas, elle a finalement gromelé « ticket ». Oui, elle a réveillé tout le monde pour estampiller nos billets qui l’avaient déjà été au début du voyage par un employé polonais. Merci madame!

Bref, nous sommes arrivés à Prague un peu avant le lever du soleil. Les yeux encore petits, nous avons marché jusqu’à notre appartement, laissé nos sacs, avant d’aller déjeuner et de profiter de la tranquillité du dimanche matin pour partir à la découverte de la ville.


Alors que les rues sont encore désertes, on descend vers la place de la vieille ville, on déambule lentement… Arrivés sur place, il n’y a per-son-ne! À peine quelques touristes asiatiques, trépieds et « selfie sticks » en main. On prend nous aussi quelques photos avant de filer vers le pont Charles, qui est un peu le symbole de la ville.


Encore là, l’instant est magique. Les caricaturistes, artistes et autres vendeurs qui occupent normalement le pont ne sont pas encore installés. Quelques touristes ici et là, sans plus. Le soleil perce légèrement à travers les nuages; la lumière est superbe.

On a par la suite filé vers le château de Prague, l’une des attractions les plus populaires de la ville. Plutôt impressionnant: c’est tellement immense qu’on dirait un quartier complet dans la ville. Comme on doit retourner finir la visite demain, je vous en reparlerai à ce moment.

Ce n’est qu’en revenant vers le cœur de la ville que nous nous sommes aperçus de toute la chance que nous avions eu le matin. Le pont Charles était alors inondé de gens, de groupes de touristes. Les petites rues réservées aux piétons étaient elles aussi complètement bloquées. Une fois sur la place de la vieille ville, les touristes se comptaient par milliers. Prague avait repris son air normal, je suppose…

Je termine en vous parlant d’une sucrerie très populaire, ici. Je vous présente le chimney; une espèce d’hybride entre la brioche et le cornet de crème glacée.


Le cône, qui a la texture et le goût de la brioche, est rempli de deux boules de crème glacée par-dessus laquelle on ajoute de la crème fouettée, puis un coulis de chocolat. C’est tout simplement décadent!

2 réflexions au sujet de « Prague avant le lever du soleil »

  1. Ouffffff…..8h30 de train, c’est long je dirais même très long. Tu descends avec plein de courbatures. Prague qui semble une ville extraordinaire vous fera vivre de bons moments j’en suis certaine. Bonne visite pour votre »sprint » final.

  2. Ouais !!!! toute une nuit !
    Effectivement une chance que vous avez été tôt sur le pont.
    Ça l’air vraiment bon ce dessert ….j’ai déjà goûter à ce chimney dans les marchés de Noel…cependant juste le gâteau sans les à côtés qui devraient être délicieux ensemble et très cochon !!!
    Quel chance d’aller à Prague.
    Bonne continuité pour le reste de votre voyage 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s