Majestueuses rizières en terrasses de Jatiluwih

Pour la journée d’hier, l’Amoureuse et moi avons requis les services d’un chauffeur privé. Ça peut paraître comme un service de luxe, mais c’est chose courante en Asie, c’est très abordable, et ça permet non seulement de construire soi-même son itinéraire et de rentabiliser sa journée tout en évitant de louer une voiture et d’avoir à conduire dans un pays qu’on ne connaît pas. Et croyez-moi, vous ne voulez pas conduire ici!

Nova est donc venu nous chercher à notre hôtel, hier matin, à l’heure convenue et nous avons passé dix heures avec lui.

Parmi nos arrêts de la journée, les rizières en terrasses de Jatiluwih, qui sont inscrites au patrimoine mondial de l’UNESCO. Je suis déjà, à la base, un amateur de riz, alors imaginez quand on parle de visiter des rizières! 🍚


Sans blague, un seul mot: WOW! C’est à la fois magnifique, ingénieux et surréaliste. Il faut voir ce vert éclatant s’étendre à perte de vue autour de nous et admirer le système d’irrigation qui permet à ces millions de plants de rester bien hydratés. C’est l’une des images qui vient en tête en premier quand on pense à Bali: les rizières en terrasses. Je peux vous dire qu’en personne, ça reste franchement impressionnant. On a donc passé une heure à se promener dans les sentiers qui sillonnent les rizières et à se laisser épater par toute cette beauté. Voilà tout ce qu’il y avait à faire. C’est clairement un incontournable si vous passez par Bali.

Tournée des temples

On a aussi profité de notre journée avec chauffeur pour faire la tournée de quelques temples (parmi les milliers éparpillés dans l’île!). Nous en avions sélectionné quelques-uns à partir de lecture faite dans des guides et sur des blogues.

Premier arrêt: le Pura Luhur Batukaru, l’un des temples les plus sacrés de Bali et qui s’est avéré être mon préféré de la journée. Une fois arrivés au bout de la route en plein cœur d’une forêt, n’entre pas qui veut. Les règles sont clairement affichées: l’endroit est interdit aux femmes enceintes, à celles qui sont dans leur période menstruelle, à celles qui ont un enfant qui n’a pas encore eu sa première dent (!) et à ceux qui ne portent pas le vêtement traditionnel, le sarong. Si vous répondez à tous ces critères (yeah!), bienvenue à bord. Lors de notre visite tôt en matinée, nous étions les premiers visiteurs sur place alors que le calme régnait partout.


Malgré tout, on chuchotait pour ne pas déranger je ne sais quoi… pour ne pas troubler cette plaisante quiétude. Les quelques groupes qui se sont ajoutés n’ont en rien perturbé l’atmosphère. On a passé environ 45 minutes sur place, le temps de faire le tour, et on a bien aimé le caractère traditionnel de l’endroit.

Prochain temple, le Pura Ulun Danu Bratan. Construit au bord d’un lac en haute altitude, l’endroit est assurément enchanteur, mais beaucoup plus achalandé.  


Lors de notre passage, des nuages flottait au-dessus du lac, donnant un air mystérieux au lieu sacré. Une trentaine de minutes suffisent pour en faire le tour.

Finalement, le dernier temple, le Tanah Lot, qui se trouve dans l’océan, près de Kuta. On voulait y aller après l’avoir vu dans l’émission « The Amazing Race », il y a deux ou trois ans. Le temple est accessible à pied à marée basse puisqu’il est situé à peine à quelques mètres de la rive.


Le décor est incontestablement paradisiaque, mais les déceptions sont rapidement au rendez-vous. Le temple a été transformé en espèce de lieu commercial où il ne reste pas grand chose de sacré. Le droit d’entrée est très dispendieux par rapport aux autres endroits visités et il ne permet rien d’autre que de se promener sur le site où se trouvent aussi des dizaines de boutiques de souvenirs qui vendent tous la même chose et où on vous photographie pour ensuite vous vendre l’impression. Seule exception: on vous permet de monter quelques marches menant au Tanah Lot, mais à condition d’avoir été purifié auparavant. On joue le jeu, on fait la file pour participer au rituel, mais on vous fait très clairement comprendre que vous devez faire un don en échange de votre purification. Au diable le « vrai » sacré. Cela étant dit, le site est quand même spectaculaire et est réputé pour ses couchers de soleil. 

Reste à voir quel type d’expérience vous voulez vivre. Pour ma part, je préfère l’authenticité.

En terminant, fait cocasse de la journée… En se promenant dans les rizières de Jatiluwih, on a vu un couple de Français « crasher » son drone après l’avoir empêtré dans un palmier. Visiblement convaincue qu’on ne comprenait pas le français, la femme s’est mise à engueuler son conjoint qui pilotait l’engin devant nous, les seuls qui avons vu le drone terminer sa course dans un canal d’irrigation. Oups!

Journée avec un chauffeur privé:

  • 700 000 roupies (65$ CAN)
  • Temps et kilométrage illimité, carburant inclus

Visite des différents sites:

  • Pura Luhur Batukaru: 20 000 roupies (1,85$)
  • Pura Ulun Danu Bratan: 50 000 roupies (4,60$)
  • Tanah Lot: 100 000 roupies (9,25$)
  • Rizières de Jatiluwih: 40 000 roupies (3,70$)

3 réflexions au sujet de « Majestueuses rizières en terrasses de Jatiluwih »

  1. Intéressant comme journée! Pourquoi pas se payer un chauffeur privé? Vous êtes en lune de miel et ça fait suite à la limousine…finalement as-tu eu l’occasion de manger du riz ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s