Une dernière nuit à Kuta

La dernière journée du voyage aura finalement été la plus difficile. L’Amoureuse a attrapé quelque chose qui l’a rendue malade la nuit passée et qui la rend un peu faible depuis ce temps-là. Elle n’a pratiquement pas mangé depuis hier soir.

Pour ma part, j’ai trouvé particulièrement pénible le voyage de retour de Gili Meno vers Padangbai. Si la traversée s’est faite plutôt en douceur pour s’y rendre, ça a été « rock’n roll » pour revenir. Non seulement le trajet a été plus long que prévu, mais la mer fortement agitée m’a fait remplir un petit sac de plastique noir qu’un employé avait pris la peine de distribuer. Comme il venait de faire le chemin inverse, il savait ce qui s’en venait. Et je peux vous dire que je n’ai pas été le seul à en arracher.

On a ensuite fait 1h30 de route jusqu’à Kuta, où nous passons notre dernière nuit dans un hôtel tout près de l’aéroport. On s’est payé un peu de luxe: une chambre avec accès direct à la piscine (visite de notre chambre en vidéo sur la page Facebook Hugo autour du monde). On va pouvoir bien dormir et se laver en profondeur (et comme il faut) avant d’entamer notre long retour.


On a d’ailleurs été très bien reçu: un petit mot personnalisé nous souhaitant une bonne lune de miel nous attendait sur le lit et l’équipe du service au chambre a pris soin de nous faire livrer, en soirée, un petit gâteau. De belles petites attentions!


Encore une fois, l’atmosphère est complètement différente des autres villes que nous avons vues pendant notre séjour. Ici, on sent la présence de la sécurité. À notre arrivée à l’hôtel, le coffre arrière de notre taxi a été fouillé avant de nous laisser entrer sur le site. Il faut dire que c’est à Kuta qu’est survenu le pire attentat de l’histoire de l’Indonésie. En octobre 2002, plus de 200 personnes sont mortes et 200 autres blessées dans un double attentat dans une boîte de nuit. On a d’ailleurs passé par le monument en hommage aux victimes en arrivant ici.


Kuta est ville pour faire la fête. Il y a une manne de jeunes touristes, dont beaucoup d’Australiens. Nous, on se contentera de se reposer à l’hôtel d’ici notre départ.

Hébergement à Kuta:

  • Amnaya Resort Kuta
  • 127$ / nuit, petit déjeuner inclus.
  • Chambre avec accès direct à la piscine.
  • À moins de 3 kilomètres de l’aéroport international de Denpasar.

2 réflexions au sujet de « Une dernière nuit à Kuta »

  1. C’est beau comme hôtel. Belle chambre! Comme tu l’exprimes si bien ce sera un endroit de calme, de repos et se remettre en mode relaxation pour se préparer au retour au Canada. Bonne nuit les Amoureux! xxx

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s