Planifier ou non son voyage?

On me pose souvent la question à savoir comment je planifie mes séjours à l’étranger. Quand on discute voyage, il y a inévitablement deux écoles: les partisans de la planification et ceux qui croient plutôt qu’une «vraie» aventure relève surtout de l’improvisation.

Qui a raison? Selon moi, pas un plus que l’autre. Cela dépend surtout de qui vous êtes (votre personnalité) et de votre expérience de voyageur.

Personnellement, je suis plutôt du genre à planifier, du moins les grandes lignes, malgré que j’aie désormais l’habitude de voyager. Pourquoi? Principalement parce que je retire autant de plaisir à préparer mon voyage qu’à le vivre. Soudainement, mes trois semaines en Thaïlande ou mes deux semaines en Californie se transforment en plusieurs mois de découvertes à lire des guides, consulter l’Internet et discuter avec des gens qui ont déjà visité le pays où je m’apprête à me rendre; à identifier des activités que je veux faire.

Il y a aussi le fait que je veux pleinement profiter de mon voyage. Je n’ai pas vraiment le goût, rendu à destination, de devoir m’arrêter pendant des heures pour planifier un déplacement compliqué ou trouver un hôtel à la dernière minute alors qu’on affiche complet partout. Parce que, oui, ça arrive et que ce n’est pas vrai que tout est à rabais à la dernière minute.

De toute façon, même si vous avez un plan bien établi, dîtes-vous que le destin se chargera de venir le foutre en l’air avec des imprévus en cours de route. Vous aurez donc votre part d’improvisation.

Malgré tout, je me garde une bonne marge de liberté. Nombre de fois, j’ai décidé à l’avance de m’arrêter dans une ville sans savoir vraiment ce que j’allais y faire. Je pense notamment à Valence, en Espagne.

Chose certaine, j’essaie toujours de regarder le moins de photos possible sur Internet avant de partir. Pour éviter les déceptions. On m’a déjà dit que la meilleure façon d’être déçu est d’avoir des attentes et c’est particulièrement vrai. L’important, c’est de garder de la magie pour le jour venu.

7 réflexions au sujet de « Planifier ou non son voyage? »

  1. Bonne façon de planifier un voyage et surtout comment éviter de mauvaises surprises. Mais j’aime « la magie pour le jour venu ».

  2. Justement, je vais en Europe un mois en août et je veux essayer de ne pas trop planifier, mais c’est difficile, j’ai trop envie de rechercher les mille et un trucs que je veux faire. Je vais essayer de faire la première moitié planifiée et l’autre pas.

      1. À Berlin, une semaine, pour l’anniversaire de Matt, ensuite peut-être une semaine telax en Sicile ou Toscane et les deux dernières semaines quelque part en Turquie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s