Dépaysante Varsovie

Plus de 24 heures après avoir quitté Montréal, nous voici enfin au début de notre « véritable » itinéraire de voyage. L’avion qui nous a transportés depuis Londres a mis un peu moins de deux heures pour se poser à Varsovie, cet avant-midi.

Première constatation des voyageurs: ça sent le dépaysement! À tous les niveaux. La langue, d’abord. On a eu bien de la difficulté à s’acheter un billet de train, aujourd’hui, parce que la guichetière ne parlait pas anglais (ni français, bien entendu). Il y avait seulement une mince épaisseur de verre entre nous, mais j’avais plutôt l’impression que c’était un mur de béton armé.

Pourtant, j’étais plutôt bien parti. Ce matin, j’ai réussi à faire sourire le douanier (!!!) en lui poussant un « cześć », « bonjour » en polonais. Ma formule de politesse toute préparée ne m’a pas servi à grand-chose pour acheter un billet de train. On s’est finalement compris en écrivant parce que, qu’on se le dise, phonétiquement, le polonais ne ressemble en rien au français et, ça, c’est franchement déstabilisant.

Autre choc: l’architecture. Quand nous sommes sortis de la gare centrale, je me suis demandé si nous n’étions pas plutôt rendus en Russie. Disons simplement que ce n’était esthétiquement pas très chaleureux et c’est là un euphémisme. Je ne l’ai pas dit à voix haute, mais disons que Mélissa m’a fait comprendre qu’elle  était du même avis.

J’ai finalement compris un peu plus tard que c’est en raison de son histoire que la capitale de la Pologne s’est développée de cette façon. Lors de la Deuxième Guerre mondiale, 85% de la ville a été transformée en champ de ruines. Comme la Pologne s’est alliée au bloc de l’Est, le style stalinien a été privilégié dans la reconstruction, sauf à un endroit bien précis… Stare Miasto.

Ce secteur aussi a été complètement détruit, mais on a plutôt décider de le reconstruire identique à ce qu’il était avant la guerre ce qui fait en sorte que la vieille ville de Varsovie est aujourd’hui inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO. C’est d’ailleurs à cet endroit que se trouve la majorité des touristes en ville. C’est coloré, charmant comme tout, il y a de belles terrasses ici et là, des musiciens et des artistes de rue… C’est un peu comme leur Vieux-Québec, si vous voulez.

De larges parties des anciennes fortifications de la ville sont également toujours visible dans cette partie de Varsovie. J’ai été complètement conquis par Stare Miasto!

Finalement, dernier aspect du dépaysement après seulement une journée en Pologne: la nourriture. Détrompez-vous, ce n’est certainement pas moi qui vais m’en plaindre! Je déteste voyager et avoir l’impression que je mange exactement la même chose qu’à la maison. J’ai très hâte d’approfondir la découverte de cette culture culinaire au cours des prochains jours.

En tant que voyageur, le dépaysement a parfois comme premier effet de se dire « mais qu’est-ce que je suis venu faire ici? », mais, chaque fois, j’accepte de donner une chance à l’endroit où je me trouve. En fait de ME donner la chance de m’adapter pour ensuite mieux l’apprécier. 

5 réflexions au sujet de « Dépaysante Varsovie »

  1. Comme premier contact avec la Pologne, c’est très bien et avec de belles photos en plus. Ce n’est qu’un début…le meilleur est droit devant vous les Amoureux. Bon séjour là-bas.

  2. Ouffff….pour ma part je vivrais un peu d’insécurité. Surtout à cause de la langue et sûrement pour le côté culinaire. Mais tu as parfaitement raison, tant qu’à voyager vaut mieux vivre un dépaysement et enrichir notre culture. Un premier bon coup d’œil de Varsovie. Merci!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s