Archives du mot-clé Cabo Girão

Une semaine à Madère: mon carnet de notes

Après une semaine passée à Madère, voici déjà le moment de faire les bagages pour rentrer à la maison.

Nous repartons heureux d’avoir eu la chance de découvrir une destination méconnue des gens en Amérique du Nord et qui a su nous impressionner de par ses attraits.

Voici un petit carnet de notes sur notre visite…

Nos incontournables:

À goûter:

  • Bolo do Caco: délicieux pain traditionnel de Madère qui se déguste sous plusieurs formes… Seulement avec du beurre à l’ail, avec chorizo et beurre à l’ail (notre favori), avec jambon, fromage et beurre à l’ail et même, pour les dents sucrées, au Nutella. On a mangé ça pratiquement tous les midis sous forme de sandwich.
  • Poncha: cocktail traditionnel de Madère fait entre autres avec du rhum, du jus de citron et du miel. Le premier que nous avons goûté était atrocement fort, mais les autres étaient meilleurs.
  • Vinho verde: vin (souvent blanc) du Nord du Portugal légèrement pétillant et qui est particulièrement rafraîchissant.

On a aimé:

  • La très grande variété de restaurants: cuisine locale (viandes et poissons grillés, entre autres), italienne, pizzérias, etc., et les kiosques à crème glacée aux saveurs originales (Ferrero Rocher, Nutella et même Pastel de Nata).
  • La descente en traîneau d’osier de 2 km depuis Monte. Une experience directement en lien avec l’histoire de Madère. On a eu un plaisir fou.

À mettre dans la valise:

  • De quoi affronter toutes les températures en une seule journée: maillot de bain, coupe-vent, imperméable, veste…
  • De bons souliers de marche.

Voilà! C’est la fin d’un autre chapitre, mais certainement pas celle du livre de mes aventures. Comme d’habitude je vous dit merci et à bientôt. Obrigado, Madère!

Cabo Girão: vue spectaculaire sur Madère

Nous sommes finalement arrivés à Madère, hier, après un court vol d’environ 1h20 depuis Lisbonne.

Il faut dire qu’atterrir à Madère, c’est une expérience en soi puisque son aéroport fait régulièrement partie des palmarès des aéroports les plus dangereux au monde. En raison du relief d’abord: la piste est bordée d’un côté par l’océan puis, de l’autre, par une montagne sur laquelle sont installées des lumières scintillantes pour guider les pilotes. Les bourrasques de vents sont donc aussi très présentes.

Notre avion s’est d’ailleurs posé un peu brusquement. Puis, fait plutôt insolite, la piste de l’aéroport a été allongée en 2000 et la nouvelle section repose sur… 180 piliers de béton (!!!).

On a survécu! D’ailleurs, le calme dans le petit aéroport de Funchal était désarmant, hier soir. Il n’y avait que notre vol, donc on est sortis en moins de 30 minutes avec nos sacs à dos.

Ce matin, nous nous sommes rendus en autobus à Cabo Girão, à quelques kilomètres seulement de Funchal. La route était impressionnante: des tunnels, des falaises et des côtes dans un décor tout de vert. Le belvédère de Cabo Girão, situé à 580 mètres au-dessus de l’eau offre une vue spectaculaire sur Madère sur 180 degrés.

L’expérience est d’autant plus excitante qu’une partie du plancher du belvédère est en verre. Ça procure des sensations! On a donc passé de longues minutes à admirer la vue « wow » qui s’offrait à nous.

Vous remarquerez sur les photos qu’on a finalement troqué nos manteaux et nos jeans pour des vêtements plus légers. Autant la météo était changeante et le vent frisquet à Lisbonne, ici c’est une chaleur juste parfaite.

Cet après-midi, on a remarqué qu’il y avait une fête, près de la marina, avec de la danse, du chant… et des food trucks! Devinez où on a mangé ce soir? Ceux qui nous connaissent savent que nous allons où les food trucks sont! On en a profité pour goûter des « bolo do caco », une espèce de sandwich dans un pain moelleux dans lequel on ajoute (beaucoup) de beurre à l’ail. C’était délicieux!

Autres « faits culinaires »:

  • Aujourd’hui, on a goûté la poncha, cocktail traditionnel de Madère, et je peux vous dire que c’est particulièrement fort! On avait hâte que les glaçons fondent pour diluer le tout.
  • La culture de banane est très répandue ici. Quand on circule, on voit partout les sacs bleus dans les arbres dans lesquels sont emballées les bananes. 🍌