Archives du mot-clé Orlando

Visite de l’univers d’Harry Potter à Universal Studios en Floride

Après m’avoir «kidnappé» pour une fin de semaine l’an dernier, l’Amoureuse parfaite a récidivé cette année, mais avec un projet beaucoup plus ambitieux. Pour mes 35 ans, elle m’a avisé de réserver la fin de semaine de quatre jours de Pâques et elle m’a donné comme seul indice, trois jours d’avance, que nous devions être à l’aéroport pour 5h du matin le vendredi.

Comme elle s’est elle-même occupée de faire ma valise, ce n’est qu’une fois rendu à Montréal-Trudeau que j’ai appris où nous partions: Orlando, en Floride. Ma face valait 100$ (vidéo ici)!

Le samedi, nous avons visité le parc Magic Kingdom de Disney et le dimanche nous nous sommes rendus à Universal Studios, à quelques minutes à peine de notre hôtel. Nous avions eu énormément de plaisir à visiter le parc d’Universal Studios Hollywood à l’été 2014 et, cette fois, j’avais particulièrement hâte de découvrir The Wizarding World of Harry Potter; l’univers du célèbre sorcier. Et la visite valait la peine!

Attention, toutefois: si vous voulez voir l’ensemble du monde d’Harry Potter, vous devez non seulement acheter un billet pour Universal Studios, mais aussi un pour Universal’s Islands of Adventure, le parc voisin, puisque l’attraction qui attire les foules a été divisée en deux. Hey oui, déjà que le billet d’entrée n’est pas donné, Universal vous oblige à mettre la main dans votre poche deux fois plutôt qu’une. Une bonne façon de faire de l’argent parce que, oui, les prix sont vertigineux!

Cela étant dit,  force est d’admettre que c’est réussi: la magie opère réellement! Pour une expérience dans le bon ordre chronologique, il faut d’abord se rendre à la gare de King’s Cross, qui se trouve à Universal Studios. De là, on se rend à la plateforme 9 3/4 en passant, comme dans les films, «à travers» un mur de briques.

IMG_6391

Parce que, oui, ils ont réussi à créer un effet visuel qui donne l’impression que les visiteurs sont vraiment aspirés de l’autre côté. Puis, on se retrouve enfin face au célèbre Poudlard Express, un train sur rail qui, le temps d’un bref voyage, nous transporte à la gare de Pré-au-Lard qui se trouve en fait dans Universal’s Islands of Adventure. Une fois à bord, on découvre que la «fenêtre» de la cabine est en fait un écran qui s’anime dès que le train se met en marche. On voit donc défiler un décor pendant que, de l’autre côté, on aperçoit l’ombre d’Harry et de ses amis qui passent dans le corridor et qui s’arrêtent pour parler devant la porte de notre cabine. Très réussi!

IMG_6393

Une fois à destination, on découvre non seulement Pré-au-Lard et certaines des célèbres boutiques de l’univers d’Harry Potter dans un décor identique à ce qui nous a été présenté dans les films (c’est le temps de vous acheter une «bièraubeurre»), mais aussi le château de Poudlard qui trône au sommet d’un rocher avec, à ses côtés, la forêt interdite.

IMG_6400

À l’intérieur du château se trouve l’attraction «Harry Potter and the Forbidden Journey» qui est d’un réalisme exceptionnel. L’expérience débute par un voyage de «poudre de cheminette» qui en fera voir de toutes les couleurs au visiteur alors que ce dernier a entre autres l’impression de voler sur un ballet, de prendre part à un match de quidditch, sans compter la rencontre avec les détraqueurs. La technologie utilisée, un mélange entre des éléments réels et des projections sur des écrans sphériques, arrive à nous convaincre que nous sommes bel et bien à Poudlard. Cette partie du parc accueille également l’attraction «Flight of Hippogriff», des montagnes russes pour les enfants, alors que la toute nouvelle aventure «Hagrid’s Magical Creatures Motorbike Adventure» sera inaugurée en juin prochain.

IMG_6407

On remonte ensuite à bord du Poudlard Express qui nous ramène à «Londres», du côté de Universal Studios, en nous proposant un autre décor par la fenêtre du train. C’est à cet endroit que se trouve Gringotts, la banque des sorciers, qui, dans l’univers d’Harry Potter, se trouve sur le chemin de Traverse. Cette fois, nous avons la chance de prendre part à «Harry Potter and the Escape from Gringotts», un parcours en partie composé de montagnes russes et de projections en 3D alors qu’on s’assoit à bord un chariot comme celui dans lequel prend place Harry Potter dans les films. Encore une fois, le réalisme est frappant!

IMG_6409

C’est donc une aventure qui envoutera les petits comme les grands. Je ne compte plus les petits sorciers et sorcières, baguette en main et vêtus d’une toge de Gryffondor, que nous avons croisés ce jour-là.

IMG_6405

Bien entendu, Harry Potter est souvent synonyme de longues files d’attente. La patience est donc de mise pour tous. J’adore toutefois le concept d’Universal Studios qui, contrairement à Disney, a une file «Single Riders» pour la plupart de ses attractions les plus populaires, ce qui permet souvent de passer d’une attente de plusieurs dizaines de minutes à quelques minutes à peine. Comme l’Amoureuse n’est pas une grande fan de manèges, j’ai utilisé cette façon de faire, ce qui m’a permis de rentabiliser encore plus ma journée. Une fin de semaine mémorable pour mon 35e anniversaire!

Voyage au cœur de Pandora à Disney World

Lorsqu’est sorti « Avatar » en 2009, je me souviens m’être dit que j’allais voir ce film non pas pour l’histoire (pas mon genre!), mais plus pour découvrir l’univers fantastique inventé par James Cameron; celui de Pandora. J’en étais finalement sorti émerveillé par ce monde coloré que j’aurais bien aimé voir exister.

Huit ans plus tard, la chose est finalement devenue réalité alors que Disney a inauguré, il y a quelques jours à peine, une nouvelle section de son parc Aninal Kingdom consacrée au monde de Pandora. De passage à Orlando, en Floride, avec ma mère pour la semaine, je me suis donc fait un devoir d’aller visiter cette nouveauté qui, ma foi, est plutôt bien réussie.

Dès notre arrivée dans l’île de Pandora, on se sent immergé dans le monde d’ « Avatar » alors que Disney a reproduit la luxuriante végétation d’une impressionnante palette de couleurs du vert au rose en passant par le bleu. C’est sans compter les bruits d’insectes et d’autres bestioles qui proviennent de la forêt et qui viennent ajouter au réalisme de la chose. C’est toutefois en arrivant au cœur de Pandora que le visiteur est le plus impressionné alors qu’aparraissent devant lui les montagnes flottantes de la Vallée de Mo’ara avec leurs chutes d’eau. Impossible de ne pas être en admiration devant ce décor d’une beauté incontestable!

« Na’vi River Journey » et « Avatar Flight of Passage »

Deux aventures s’offrent aux visiteurs dans cette nouvelle section d’Animal Kingdom, mais il leur faudra apprendre à aiguiser leur patience s’ils veulent y prendre part parce qu’ils devront être prêt à passer plusieurs heures en ligne s’ils n’ont pas réussi à mettre la main sur les précieuses « Fast Pass » de Disney (ce qui a été notre cas).

Nous avons tout d’abord attendu deux heures (heureusement, en grande partie à l’ombre) avant de monter dans le radeau qui nous a mené dans la forêt bioluminescente lors de l’aventure « Na’vi River Journey »; un tour de cinq minutes sur l’eau, dans une grotte, où la beauté est au rendez-vous, mais qui ne mérite peut-être pas ces 120 minutes d’attente…

Nous avons ensuite pris notre mal en patience puisqu’il nous a fallu près de trois heures pour prendre part à « Avatar Flight of Passage ». Cette fois, par contre, l’attente en valait plus que la peine puisque c’est l’une des aventures les plus folles que j’ai eu la chance de vivre dans un parc de la sorte.

Le visiteur termine son attente par une mise en scène qui le prépare à chevaucher un banshee des montagnes alors qu’on lui attribue un avatar avant de passer dans une autre pièce sur laquelle on l’invite à mettre des lunettes 3D avant de monter sur un appareil s’apparentant à une motomarine. Et c’est là que tout commence. Le siège (et la pièce tout entière) se met à bouger alors que le mur devant nous se transforme en écran qui nous fait vivre un vol vertigineux (rien de moins!) au-dessus de Pandora. Le réalisme est agrémenté par le vent qui est projeté sur nous, les gouttelettes d’eau alors que nous survolons l’océan et les odeurs sont aussi au rendez-vous. C’est exceptionnel! On en ressort épaté, c’est garanti. Si ce n’était de l’attente interminable, on l’aurait refait deux, trois et même quatre fois juste pour le plaisir de revivre cette magie qu’on n’aurait pas cru possible. C’est à voir!

De passage à Animal Kingdom, il faut aussi absolument prendre le temps de faire le safari africain. D’une durée de 25 minutes, le tour commenté est fascinant et il permet d’admirer plusieurs espèces animales. Lors de notre visite, nous avons notamment pu voir les majestueuses girafes passer à quelques mètres à peine de notre véhicule en plus de prendre quelques clichés de trois mignons girafons.

Ah oui, et prenez quelques minutes pour vous extasier devant le majestueux Arbre de la vie au centre du parc!

Magic Kingdom

Nous avons aussi profité de notre séjour à Orlando pour visiter un deuxième parc de Disney, Magic Kingdom. Comme je n’avais que 9 ans lors de ma première visite au royaume de Mickey Mouse, j’ai apprécié me remémorer de bons souvenirs comme le célèbre « It’s a small world » alors qu’on prend place à bord d’un radeau qui nous fait voir des poupées du monde entier qui chantent au son d’une chanson qui vous restera collée dans la tête pour le reste de la journée.

Pour les amateurs de sensations fortes, il faut essayer « Space Mountain »; des montagnes russes qui roulent à pleine vitesse… dans le noir total!

Finalement, il faut aussi planifier assister à l’une des parades des personnages de Disney. Ça plaît assurément aux plus jeunes et ça rappelle de bons souvenirs aux plus vieux.

Disney Springs

Nous avons conclu notre passage dans le monde de Disney par une soirée à Disney Springs, une charmante zone commerciale piétone au bord de l’eau. Il y a non seulement des boutiques, mais aussi d’excellents restaurants.

C’est d’ailleurs à cet endroit que nous avons assisté au spectacle « La Nouba » du Cirque du Soleil, installé en permanence à Orlando. Je voulais voir ce spectacle depuis déjà plusieurs années et je remettais toujours le projet à plus tard, mais le Cirque a annoncé il y a quelques mois que « La Nouba » se terminera le 31 décembre prochain, après 19 ans et des milliers de représentations.  C’était donc maintenant ou jamais et je n’ai pas été déçu. Le spectacle présente des numéros époustouflants, les clowns sont hilarants et la salle est intimiste.

Alors, prêts à visiter Disney?