18 jours à Hawaï: mon carnet de notes

Alors que nous terminons un séjour de 18 jours à Hawaï, je partage avec vous mon carnet de notes qui comprend notre itinéraire, nos coups de coeur, des conseils et quelques trucs pour économiser si jamais vous ressentez l’appel du 50e État américain.

Portrait d’un voyage qui nous en a mis plein la vue en nous faisant parcourir (par nous-mêmes seulement) 2400 kilomètres de route.

Oahu (5 nuits)

Sachez d’abord que nous avions acheté un billet d’avion multi-destinations. Pour une soixantaine de dollars supplémentaires, United nous permettait d’arriver à Honolulu et de repartir de Kona, dans l’île d’Hawaï. Une excellente décision qui nous a permis d’économiser temps et argent.

Nous avons été surpris par Honolulu, mais pas nécessairement positivement. La pauvreté y est omniprésente, de même que les problèmes de toxicomanie. Le manque de conscience environnementale nous a aussi marqués, choqués, alors que le recyclage y est pratiquement absent (je revois entre autres les verres de plastique épais qu’on nous a remis pour une boisson en fontaine dans un restaurant et que nous avons mis à la poubelle à contrecœur).

Nous avons cependant été charmés par l’atmosphère et la beauté du paysage un peu partout autour de l’île, dont la North Shore et les fameuses montagnes près du Kualoa Ranch.

Nos coups de coeur:

Moyens de transport utilisés:

  • Uber entre l’aéroport et l’hôtel et vice-versa (dans notre cas, moins cher qu’un service de navette)
  • Autobus pour les déplacements en ville et dans les alentours (pensez à acheter le billet un jour pour 5,50$ US transport illimité).
  • Location d’une voiture pour une journée pour faire le tour de l’île.

Maui (5 nuits)

De magnifiques plages, des montagnes d’un incroyable vert où il fait plus frais; Maui nous a réservé un superbe accueil. Le centre-ville de Lahaina, où nous avions réservé notre Airbnb, était tout simplement charmant avec ses restaurants et ses petites boutiques. On y aurait passé plus de temps.

Nos coups de coeur:

Moyens de transport utilisés:

  • Voiture de location qui s’avère être importante pour visiter. Pour nous, une compacte a suffit.
  • Uber entre notre Airbnb et l’aéroport (dans notre cas, même prix qu’un service de navette, mais plus rapide et flexible).

Big Island (7 nuits)

Certainement l’île la plus américaine, celle où nous avons le moins ressenti l’esprit d’Aloha. Big Island nous a cependant fait rêver avec ses paysages surréels (les coulées de lave un peu partout et le look martien du sommet du Mauna Kea, notamment) qui changent de façon draconienne d’un endroit à l’autre. Les journées y sont souvent longues en raison de la distance à parcourir entre deux points. Étrangement, la ville où nous logions, Kona (la plus touristique de l’île), s’endormait particulièrement tôt alors que la plupart des restaurants fermaient à 20h ou 21h.

Nos coups de coeur:

Moyen de transport utilisé:

  • Véhicule de location. Dans notre cas, un Jeep Wrangler qui coûtait à peine plus cher qu’une compacte. Le 4X4 est vraiment utile pour visiter certaines attractions. Chose certaine, la location d’un véhicule est essentielle pour découvrir l’île.

Conseils pratiques et astuces pour économiser:

  • Pour vos liaisons entre les îles, Hawaiian Airlines est un très bon choix. Plusieurs vols par jour et excellent service (il y a même un service de breuvage sur les vols d’à peine 20 minutes!). Pensez à réserver le plus rapidement possible, les prix ont tendance à augmenter plus la date de votre départ approche. Avant de réserver, adhérez à leur programme de fidélité HawaiianMiles: c’est gratuit et votre bagage enregistré vous coûtera 15$ au lieu de 25$.
  • La location d’une voiture à Hawaï n’est pas toujours abordable. Pensez à vérifier de quelle façon vous pourriez obtenir un rabais (avec votre carte de crédit, CAA-Québec, réservation via Costco, etc.). Pour ce qui est de l’assurance, si vous détenez une police d’assurance automobile au Québec, vous ne devriez pas avoir besoin de souscrire à une assurance supplémentaire (même si on essayera avec insistance de vous en vendre une). Vérifiez auprès de votre assureur. Aussi, au lieu de louer un GPS avec la voiture (souvent autour de 15$ US par jour), pensez à garder votre téléphone intelligent actif. Mon opérateur cellulaire me permettait, pour 7$ par jour, d’utiliser mon forfait comme si j’étais au Québec. Nous avons donc pu utiliser Google Maps comme GPS, consulter les horaires d’autobus et toutes les autres fonctionnalités du téléphone. Pensez toutefois à mettre dans votre valise un chargeur de téléphone pour l’auto ou un bloc de batterie rechargeable (le GPS, « gruge » la batterie de l’appareil assez rapidement). Tant qu’à y être, apportez aussi votre câble audio pour écouter la musique de votre téléphone dans l’auto parce que, souvent, le signal radio n’entre pas très bien.
  • Ce n’est pas toujours facile, mais Hawaï (du moins, à Oahu) est une destination où les réservations d’activités doivent souvent se faire à l’avance… Je pense entre autres au USS Arizona Memorial de Pearl Harbor et aux activités du Kualoa Ranch. Par ailleurs, au Polynesian Cultural Center, vous économisez 10% lorsque vous réservez au moins 10 jours à l’avance.
  • Si vous êtes membre Costco, pensez à apporter votre carte dans l’éventualité où vous auriez l’intention de faire une épicerie pour la durée de votre séjour. Breuvages en canette, bouteilles d’eau, croustilles, pain, viandes pour les sandwichs, etc. vous coûteront beaucoup moins cher.

Ce voyage nous aura surtout rappelé que c’est Dame nature qui contrôle tout. Alors que nos billets étaient achetés depuis des mois, le début de notre séjour a été chamboulé par l’ouragan Lane et le volcan Kilauea nous a empêchés de visiter le Hawaii Volcanoes National Park où je rêvais d’aller. Ce n’est, je l’espère, que partie remise parce qu’il y a encore beaucoup à voir.

En terminant, quelques « fun facts » en vrac:

  • L’alphabet hawaïen ne compte que 12 lettres. Il ne faut donc pas s’étonner d’avoir parfois de la difficulté à prononcer le nom de certaines routes, plages et autres.
  • À Hawaï, on ne roule pas vite! Nous avons vu quelques routes à 60 miles à l’heure à Big Island, mais nulle part ailleurs.
  • C’est fou comme les États-Unis sont « retardés » en matière de technologie. Quand on paye par carte de credit au restaurant, par exemple, ils utilisent encore la bande magnétique (on n’est même pas à l’étape de la puce et, encore moins, du paiement par téléphone) et on doit signer le reçu. Même chose pour le transport en commun, ils sont encore à l’étape de la carte qu’on ne fait que montrer au chauffeur d’autobus. Un soir, un serveur nous a dit: « En Corée, tu peux payer ton autobus avec une carte à puce. » Inutile d’aller loin, monsieur, au Canada aussi.
  • On a finalement résolu le mystère de la « traverse d’ânes » vue à Big Island. Il s’agit en fait d’ânes auparavant utilisés pour le transport dans l’industrie du café et qui ont été retournés à l’état sauvage.

Merci de nous avoir suivis dans nos nouvelles péripéties. Une fois de plus je vous dis: c’est la fin d’un chapitre, mais certainement pas celle du livre de mes aventures. À bientôt!

3 réflexions au sujet de « 18 jours à Hawaï: mon carnet de notes »

  1. Wow…..Quel plaisir de voyager avec vous ! Merci pour tous ces beaux textes et les magnifiques photos ! Du pur bonheur !

    P.S. Hugo, dis-moi que tu ne t’ai pas acheté une chemise Hawaïenne…. 😉

  2. Quel beau voyage! Par tes blogues j’ai aimé chacune de vos découvertes, tes textes et les très belles photos. Toujours un plaisir de vous suivre à travers le monde. Merci mon Hom! xxx

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s